Négociations dans l’UES sur les prochaines élections CE et DP

Après plusieurs séances sur l’organisation des prochaines élections CE et DP, les organisations syndicales et les directions des différentes entreprises de l’UES ne sont pas parvenues à un accord concernant le nombre de Comités d’entreprise et le nombre de collèges électoraux. La situation s’en trouve donc bloquée. Les organisations syndicales CGT, CFTC, CFE-CGC et Solidaires Informatique ont saisi ensemble la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi), seule habilitée à trancher la question. Cette saisine suspend le processus électoral et entraîne la prorogation automatique des mandats des élus en cours (CE, DP, CHSCT) jusqu’à la proclamation des résultats du prochain scrutin électoral.

signature accords UES Sopra Steria

De son côté, la direction de Sopra-Steria devait elle aussi saisir la Direccte. Rappelons que les mandats des élus se terminaient début avril.

Concernant la durée des mandats à venir, un accord a été signé entre les partenaires sociaux de l’UES ; les mandats des IRP seront de 3 ans au lieu de 2 actuellement.

Enfin, les directions des entreprises de l’UES proposaient la mise en place du vote électronique ; une majorité d’organisations syndicales –dont la CGT- s’y sont opposées. Le vote se fera donc de manière « classique ».

 

 

L’UES en chiffres
6 sociétés Sopra Steria Group 12281 salariés
Axway Software 698 salariés
Sopra Banking Software 1102 salariés
Sopra Steria ISS 2119 salariés
BEAMAP 15 salariés
Axway Software 776 salariés
16991 salariés en France

Cet article est issu du Mini Coquelicot d’avril 2015.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Une réaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *